Beothy, Etienne

  • Self Portrait

18971961: 1897 Istvan Beothy est né le 2 septembre 1897 à Heves. Son père Janos Beothy (1859-1930) était médecin, sa mère, Née Gizella Mader, était fille de pharmacien. Sa soeur, Gizella Mader est née en 1896. Il a trois ans lorsqu’il perd sa mère. Son père se remarie. Son demi-frère, Karoly est né en 1902. Il passe son baccalauréat en 1915.
1915 Appelé sous les drapeaux, il élève officier puis sous lieutenant. Blessé sur le front italien, il est hospitalisé puis rentre à Jaszapati.
1918 Il s’installe à Budapest et fréquente l’Ecole Polytechnique, sans y être inscrit. Il fréquente aussi des Ecoles Libres.
1919 Il vit à Budapest sous la République des Conseils et adhère au syndicat des jeunes artistes. Naissance de la conception de la Série d’Or. Projet de monument funéraire familial. Projets de monuments funéraires. Premier mariage avec Adalberta Panczel, née à Brasso en 1892.
1919-20 Il crée une entreprise de monuments funéraires.
1920 Naissance de son fils Istvan à Budapest, le 16 avril.
1920-24 Etudie la sculpture à l’Académie des Beaux Arts d’abord à l’atelier de Bela Radnai, puis chez Janos Vaszary.
1923 Participe à l’exposition des élèves de Janos Vaszary au Musée Ernst.
1924 Naissance de sa fille Gizella, le 20 juillet.
1925 Grâce à la bourse de la Société Szinyei-Merse, il fait un voyage d’étude en Europe, il visite Vienne, Munich, Paris, Florence et Rome. Il arrive pour la première fois à Paris en octobre. Habite l’hôtel Suède.
1926 Vacances d’été à Trégastel en Bretagne. Ecrit la préface destinée à l’édition hongroise de la Série d’Or. Se lie d’amitié avec André Kertész. Il habite 19 rue Daquerre.
1927 Anna-Krausz Steiner arrive à Paris.
1928 Première exposition individuelle à la Galerie Sacre du Printemps. Se lie d’amitié avec Auguste Herbin. Participe entre 1928 et 1930 aux expositions des groupes KUT et UME à Budapest. Rencontre avec Anna Krausz) Steiner.
1929 Début de sa relation avec Léonce Rosenberg. Expositiion individuelle à la galerie Zak à Paris. Participe au Salon d’Art Abstrait de la Galerie Editions Bonaparte avec Alfred Reth et Istvan Farkas.
1930 En janvier, il participe à l’exposition du groupe KUT. Il devient membre de la direction de l’Union des Artistes Modernes (UME).
1931 S’installe à Montrouge où il habitera jusqu’à sa mort. En novembre 1931, exposition à Budapest au Salon Kovacs avefc Istvan Peitler. Devient membre de la Grande Loge de Paris. Participe au Salon “1940” de la galerie de la Renaissance et à l’exposition “Art Hongrois Moderne”, à Paris, à la Galerie Bonaparte. Devient membre du groupe Abstraction-Création entre 1931 et 1936.
1931-39 Expose ses oeuvres chez Léonce Rosenberg.
1932 En avril, postule sans succès à une bourse du Collegium Hungaricum de Rome,. Il rédige la première version de la Série d’Or. Paricipe aux exposiitons des groupes KUT et UME à Budapest.
1933-35 Aménage un “Salon de Beauté”, en y installant un relief intitulé “Printemps”.
1934 Avril Mai: Exposition Closon, dans le cadre de l’Abstraction-Creation, à la salle Wagram. Divorce d’Adalberta Panczel.
1935 Participe au 3ème Salon de l’Art Mural.
1936 Expose avec les Artistes Musicalistes à Budapest, au Nemzeti Szalon (Salon National). Participe au Salon de l’Art Mural. L’association Abstraction-Creation prend fin. Mariage avec Anna Krausz-Steiner. Son fils, Etienne Beothy jeune arrive en France.
1938 Organise et participe à l’exposition des abstraits hongrois de Paris à la Galerie Tamas, à Budapest. Il écrit la préface du catalogue et donne une conférence intitulée “Le problème de la création”, dont le texte français ne sera publié qu’en 1939. Participe à la première exposition des Réalités Nouvelles, organisée par la Galerie Charpentier.
1939 Publication de la Série d’Or et de son étude sur Le Problème de la Création.
1940-45 Participe au Mouvement pour l’Indépendance Hongroise, dont il devient vice-président. Il réalise la couverture d’un journal clandestin Phenix, et utilise une linotype pour fabriquer des affiches et des tracts.
1944 23 juillet : naissance de sa fille Christine.
1945 Participe à l’Exposition collective des artistes hongrois d’hier et d’aujourdh’ui” à Paris, Galerie des Beaux Arts.
1946 Membre fondateur des Réalités Nouvelles. Expose avec Auguste Herbin à la Galerie Denise René, à Paris.
1947 Participe au 16ème Salon de l’Ecole Européenne, en 1947. Organise la participation de certains membres du Groupe des Artistes Abstraits Hongrois au Salon des Réalités Nouvelles, en 1947 (en 1948, les peintures ne peuvent plus quitter la Hongrie). Participe à la 2ème exposition des Réalités Nouvelles.
1948 Participe, au mois d’août, à l’exposition des Artistes Français, Espagnols Républicains et Hongrois, organisée au Nemzeti Szalon. Grande exposition “Rythme plastique”, à Paris, à la Galerie Maeght. Participe à la 3ème exposition des Réalités Nouvelles. Participe à l’exposition “Musicalisstes-Abstraction-Subjectivité”, organisée à la Galerie Breteau, et à la 4ème exposition des Réalités Nouvelles. Participe à Innsbruck à la manifestation intitulée “Musique et Art Plastique”. Participe à la 5ème exposition des Réalités Nouvelles. Entre 1950 et 1955, il donne des cours à l’Académie des Beaux-Arts. Devient membre de la Société du Nombre d’Or.
1949 Naissance de sa deuxième fille Agnès (Ayin). Publie avec Fernand Léger et Le Corbusier le premier numéro de la revue Formes et Vie. Constitue avec André Bloc et Félix del Marle le groupe Espace. Participe à la 6ème exposition des Réalités Nouvelles.
1953 Donne une série de conférences intitulée “Couleurs et proportions”, à la Faculté d’Architecture de l’Académie des Beaux-Arts. Participe à l’exposition “Témoignages pour l’Art Abstrait”, au Palais des Beaux-Arts de Paris. Participe au 7ème Salon des Réalités Nouvelles.
1954 Décorations et sculptures livrées au Havre. Devient collaborateur de la revue Architecture d’aujourd’hui et membre de la direction de l’Union des Architectes Modernes. Participe au “Premier Salon de la Sculpture Abstraite” à la Galerie Denise René. Expose avec le groupe Espace et Léger à Biot. 9ème Salon des Réalités Nouvelles. Divorce d’Anna Krausz-Steiner.
1955 10ème Salon des Réalités Nouvelles.
1956 Publication de la monographie de MIchel Seuphor avec un texte d’Eva Friedrich sur Beothy. 11ème salon des Réalités Nouvelles.
1958 Exposition à la Galerie Berri Lardy de Paris. 13 ème Salon des Réalités NOUVELLES.
1959 14ème Salon des Réalités Nouvelles
1960 15ème Salon des Réalités Nouvelles
1961 Participe au Salon de mai au MAMVP. Le 27 novembre il meurt seul à Montrouge.

EDITIONS

October 24, 2017 / EDITION 12

September 28, 2016 / ÉDITION 11