Ébneth, Lajos

  • Sans titre, 1926
    Huile sur toile
    56,5 x 45,5 cm

Lajos Ébneth naît à Szilágysomlyó le 13 mai 1902. Dès 1920, il étudie d’abord à l’Académie des Beaux-arts de Budapest où il apprend la peinture et la sculpture, ensuite à l’Académie de Munich et en tant que disciple du symboliste Franz von Stuck. Après un bref séjour à Dresde et à Berlin, il s’installe en 1923 à La Haye, aux Pays-Bas, où il devient proche des artistes appartenant au mouvement De Stijl. Comme dans le cas de son compatriote Vilmos Huszár, ses œuvres réalisées autour de 1925 participent de l’esprit du néoplasticisme représenté par le courant néerlandais. Il contribue également à cette époque à la revue i10 fondée par Arthur Müller-Lehning (à laquelle est lié également László Moholy-Nagy). Sa collaboration avec Kurt Schwitters – publiant alors avec Theo Van Doesbourg et El Lissitzky la revue Merz – le rapproche du mouvement constructiviste européen qui lui apporte une renommée internationale. À cette période il effectue de fréquents séjours en Allemagne. En novembre 1926, en compagnie de Schwitters, il expose à la galerie Der Sturm. Ses contacts avec Bauhaus orientent son intérêt vers les nouveaux médias, comme le graphisme publicitaire et la photographie qu’il aura l’occasion de montrer lors de l’exposition Film und Foto, organisée par le Werkbund allemand en 1929, à Stuttgart.

À partir du milieu des années 1930, il crée des peintures figuratives expressionnistes et plus tard des sculptures. Après plusieurs expositions de sculptures solistes aux États-Unis, il émigre au Pérou en 1949. Dans les années 1950, son art redevient abstrait. Il meurt à Chaclacayo (près de Lima) le 14 octobre 1982.